LE STRAP'

Bruno Peki, le jeune qui monte

STRAP’ COMEDY CLUB

Bruno Peki: “Innocent”


Vendredi 21 février, 20h
Tarif unique: CHF 25.-


RÉSERVATIONS
026 / 350 11 00

spectacles@fribourgtourisme.ch

Ouverture des portes et petite restauration dès 18h30

Bruno Peki (Hausler, de son vrai nom), humoriste genevois-brésilien fan de stand-up mais aussi élève de théâtre, a 16 ans lorsqu’il fait ses premiers pas sur scène au Conservatoire populaire de Genève. Grand Garçon est le titre de son tout premier spectacle écrit et présenté devant 300 personnes au Collège de Saussure en guise de travail de maturité. Tout s’enchaîne ensuite avec des 1ères parties et des scènes ouvertes.
En 2018, il représente la Suisse dans le concours Les Best de l’Humour à Paris, lui permettant de faire une mini tournée toulousaine dans le cadre du Printemps du Rire. La même année, Bruno se voit intégrer la production Jokers Comedy et devient finaliste du tremplin du Festival Morges-sous-rire. Il présente par la suite une chronique dans l’émission Mauvaise Langue animée par l’humoriste Thomas Wiesel sur la RTS. Il joue à plusieurs reprises la partie stand-up dans M3 – la Nouvelle Revue de Lausanne au Théâtre Boulimie et participe à d’autres événements de taille telle que la soirée Stand up for migrants organisée par l’ONU au Victoria Hall aux côtés de Thomas Wiesel, Charles Nouveau, Noman Hosni et bien d’autres.
Son spectacle Innocent prend vie avec l’aide des deux directrices du Caustic Comedy Club, qui co-écrivent et mettent en scène le spectacle qui se joue là-bas depuis janvier 2019, mais aussi aux Faux Nez à Lausanne, au Festival de Gerson à Lyon, ou encore au Théâtre Grenette à Vevey. Bruno Peki est également ambassadeur du Prix Jeunesse 2019 et de l’association Stop Suicide. On peut l’entendre sur Radio Lac (Genève), dans Les Bras Cassés (Couleur 3), sur LFM, et le voir dans des vidéos du média Tataki, mais aussi sur les chaînes régionales suisses pour les Jeux Olympiques de la jeunesse 2020 et dans la campagne de prévention de la ville de Lausanne contre le tabac chez les 14-17 ans. Il est considéré par beaucoup comme étant le jeune espoir du stand-up suisse romand.

Photo Anaïs Ondet