LE STRAP'

Josquin Chapatte : “Les enseignements aléatoires du professeur Mass”

Humoriste suisse de la nouvelle génération, Josquin Chapatte fait le trait d’union entre la tradition américaine du stand up et la spécialité française du sketch. À l’image de François Damiens, Sacha Baron ou encore Jim Carrey, son personnage est patiné d’une grande finesse dans la débilité et d’une belle dose d’absurdité dans l’intelligence. Last but not least, il est irrésistible quand il danse, chante ou fait du mime…

Né à Genève, Josquin Chapatte a grandi et fait ses écoles à Porrentruy. Il a étudié la littérature allemande et les sciences politiques à l’université de Lausanne. Souhaitant se donner la chance de poursuivre ses rêves d’enfants, il a ensuite rejoint Paris pour suivre une formation théâtrale aux Cours Florent.
Josquin Chapatte a monté deux one-man-show de son cru. Le premier, Le Roi Bouffon, était une réflexion sur le pouvoir et la mégalomanie. Ce spectacle était une performance en soi, Josquin Chapatte l’ayant accompagné d’une initiative populaire demandant l’instauration d’une monarchie parlementaire dans le Canton du Jura. Ce spectacle a fait la une de feu Le Matin (https://www.lematin.ch/suisse/veut-roi-tete-jura/story/20560295) et été joué une dizaine de fois aux quatre coins du Jura historique. Le dernier, Femme qui rit, a été mis en scène par Raouf Raïs (diplômé MES CNSAD). Il a pour l’instant été joué quatre fois à Porrentruy, neuf fois à Paris et sera programmé dès janvier au théâtre Le Lieu dans la capitale française.
À l’été 2018, il a également interprété le rôle de Straforel dans Les Romanesques d’Edmond de Rostand au Festival International de Théâtre de Rue d’Aurillac. Enfin, il écume les comedy clubs parisiens dans lesquels il joue différents sketchs de stand-up de sa composition.

Au Strap’: vendredi 22 novembre 2019, samedi 23 novembre 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code